Gilles-Eric Séralini : un chercheur militant ?

Oui, Gilles-Eric Séralini travaille sur l’hypothèse que le Roundup et les OGM posent des problèmes de perturbation endocrinienne. Si d’énormes intérêts économiques n’étaient pas en jeu, nous dirions que G.-E. Séralini formule une hypothèse et cherche à la vérifier. En cela il ne fait qu’être conforme à la démarche de tout chercheur. Ce n’est donc pas G.-E. Séralini qui est engagé, c’est le sujet des OGM qui est politique.