GRANDE-BRETAGNE - Flux de gènes

Le Ministère de l’Environnement (Department for Environment, Food and Rural Affairs) a rendu ses conclusions sur la dissémination volontaire de colza transgénique dans l’environnement suite à deux études effectuées entre 1994 et 1997 et entre 1997 et 2000, par le National Institute of Agricultural Botany et le Laboratory of the Government Chemists. Sur les 3 premières années, le flux de gène a été considéré comme faible. Durant la seconde période, de plus grandes quantités de pollen transgénique, résultat de plus grandes surfaces cultivées de colza transgénique et d’une plus grande proximité de cultures (sauvages ou non et sexuellement compatibles) ont conduit à observer de plus importants flux de gènes. Les conclusions indiquent qu’une utilisation commerciale du colza transgénique conduira à une pollution génétique d’autres cultures, la contamination par pollinisation dépendant de facteurs environnementaux, variétaux et agronomiques.

http://www.defra.gov.uk/environment...