FRANCE - la filière maïs en congrès

Les producteurs français de maïs étaient réunis à Toulouse pour leur 50e congrès annuel. Christophe Terrain, président de l’Association Générale des Producteurs de Maïs, AGPM, a déclaré : « La peur des OGM correspond à une forme de paranoïa collective que rien ne vient justifier. (…) Notre sentiment, c’est que de ce côté-ci de l’Atlantique, nous entendons un peu trop les anti-OGM. De l’autre côté, c’est exactement le contraire. » Selon les producteurs de maïs, l’avenir de la culture du maïs transgénique, en France, reste incertain. La plupart des intervenants ont réclamé un effort « accru » de recherche, ainsi qu’une meilleure information pour les consommateurs. Le président de l’AGPM a réclamé la fixation d’un « seuil de présence fortuite » d’OGM, estimant qu’il y avait « urgence ». "Sans la fixation de ce seuil, on ne peut pas annoncer le lancement d’une filière ’sans OGM’.

AFP, 16 septembre 1999