FRANCE - Semeurs, faucheurs, même délit !

Pour l’industrie de la semence et des phytosanitaires (plateforme GNIS, UIPP, CFS), faucher un champ d’OGM ou le semer représente un délit de même nature. Ainsi, elle souhaite la condamnation des auteurs du “sur-semis” d’un essai d’OGM à Valdivienne (Vienne) (cf. Inf’OGM n°64) et se dit satisfaite “de la demande ministérielle adressée au préfet de la Vienne de saisir le procureur à des fins de poursuites à l’encontre des activistes” et espère “de sévères condamnations”. Les organisations professionnelles considèrent que “moins spectaculaire que les opérations de fauchage, cette action n’en demeure pas moins un acte de pur vandalisme en réunion”.<

AFP, 17 mai 2005