FRANCE - Pas d’avantages économiques pour les OGM

Lucien Bourgeois, responsable économique à l’Assemblée permanente des Chambres d’Agriculture, estime que les OGM constituent une fausse solution aux problèmes agricoles actuels. En effet, la recherche d’une baisse des prix des produits agricoles n’est pas une solution pour le Tiers-Monde. Par ailleurs, l’Europe est en situation d’excédents structurels, ainsi "toutes les innovations qui contribueront à augmenter la production ne feront qu’empirer la situation". M. Bourgeois ne croit pas que les OGM puissent réduire les coûts de production : ces techniques sont coûteuses en elles-mêmes. Pouvant favoriser le développement de résistance ou se disséminer, elles augmenteraient d’autant les coûts. Il voit aussi une menace dans l’appropriation possible par quelques entreprises du "patrimoine génétique de l’humanité". Il réclame donc "un droit d’inventaire du citoyen sur les OGM".

OCL, 15 octobre 2001, via Agra Presse n° 2830