FRANCE - Moratoire et jeûne

En marge du procès d’Orléans (cf. encadré ci-dessous), se sont tenues les premières rencontres des “Etats généraux du moratoire sur les cultures GM”, qui se sont terminées par la publication de l’Appel d’Orléans : “un moratoire pour un printemps sans OGM” [1]. Pour faire vivre cet appel, trois personnes ont décidé de faire une grève de la faim et quatre autres de jeûner. En parallèle, de nombreuses actions ont été mises en place [2].