FRANCE - Les destructions de parcelles plantées avec des OGM continuent

Le 13 août, c’est une parcelle utilisée par la firme Monsanto pour des essais sur du maïs résistant aux herbicides qui a été détruite à Péré, près de Surgères, en Charente Maritime. Des actions similaires ont visé des plantations de colza à Bassanes (Gironde), à Gaudiès (Ariège) et des parcelles de maïs à Rodez (Aveyron) et Porcaro (Morbihan). Fait nouveau, en Californie, des parcelles de maïs transgéniques ont été également détruites par deux groupes d’activistes : les Lodiloppers et les Cropatistas.