FRANCE - Etiquetage à 2,5%

Yves Montécot, président du Syndicat National de l’Industrie de l’Alimentation (Snia), a déclaré qu’il serait souhaitable de rendre obligatoire l’étiquetage des aliments composés pour le bétail contenant plus de 2.5% d’OGM. "Au-delà de ce taux, nous comptons mettre la mention "contient des OGM".

Agra Presse, 24 avril, http://www.syndicat-snia.fr