FRANCE - Avis non favorable de l’Afssa sur le maïs Nk603

Dans son avis sur trois demandes d’autorisation d’OGM, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (AFSSA) critique les procédures d’évaluation des OGM [1]. Ce faisant, l’AFSSA se démarque de ses homologues étrangers qui ont jugé que le maïs résistant à l’herbicide Roundup de la lignée NK 603 et un colza de la lignée GT 73 de Monsanto ne posaient pas de problème [2]. L’Agence française admet que, sur la base du rapport publié par ses collègues néerlandais - qu’elle considère comme "peu informatif" - , il n’y a pas de raison de refuser l’autorisation. Mais elle juge que les données sont insuffisantes pour asseoir un jugement définitif, à l’image des tests menés sur les animaux jugés insuffisants et qui soulèvent le scepticisme des experts français. "Aucune donnée chiffrée concernant cette étude ne figure dans le dossier". De même, une étude concernant des tests sur des poulets pèche par manque de données sur le protocole expérimental. Au final, l’Agence refuse de donner un avis et appelle à renouveler les études. Ce faisant, elle souligne que l’accord entre experts sur l’innocuité des OGM pour l’alimentation n’est pas encore établi.