FRANCE - A défaut du moratoire, la transparence ?

En France, les demandes pour connaître les lieux et surfaces consacrées aux PGM continuent. Ainsi, des militants ont occupé la Direction Départementale à l’Agriculture (DDA) du Lot et Garonne, d’autres, le 7 juin, ont manifesté devant la DDA de l’Ariège. A l’heure actuelle, aucune réponse précise des administrations concernées. Par ailleurs une inspection citoyenne a eu lieu dans l’Ain, et une parcelle d’essai a été découverte à St Faramans ; les membres de Bio63 ont semé le 30 mai 2007 du maïs bio sur une parcelle située à Aulnat (Puy de Dôme), à quelques centaines de mètres du champ de la société Biogemma, pour dénoncer “l’absence d’encadrement sérieux” des essais et cultures de PGM.

Source Inf’OGM