ETATS-UNIS - Encore des contaminations

Les agriculteurs de l’Etat du Maine ne peuvent être assurés que les semences de colza achetées soient indemnes d’OGM. Selon l’Université du Maine, des analyses effectuées à l’automne 2005 ont montré que, dans cet état et dans celui du Vermont, des cultures conventionnelles et des semences contenaient des plantes transgéniques tolérant un herbicide. Selon J. Jemison, responsable de l’étude, les proportions de PGM dans ces analyses impliquent que les semences de colza sont déjà contaminées par des semences transgéniques, ce qui est un problème pour les agriculteurs organiques qui achètent leurs semences. L’Etat du Maine héberge 301 agriculteurs certifiés biologiques. Jemison a également évalué que les cultures transgéniques avaient un rendement supérieur de 3,8%, mais, avec les coûts liés aux herbicides et au paiement des royalties, la culture conventionnelle permet de gagner 6,25 euro par hectare de plus que les cultures transgéniques.