Et de trois... La Hongrie vient d’interdire la pomme de terre OGM Amflora

Le 18 juin 2010, le ministère du Développement Rural a décidé d’interdire [1] la pomme de terre génétiquement modifiée Amflora (autorisée à la culture le 2 mars 2010 [2]).
C’est donc le troisième pays de l’Union européenne, après l’Autriche et le Luxembourg, à contester la décision de la Commission européenne et à manifester concrètement son opposition aux plantes transgéniques.
D’autres pays, comme la France et l’Italie, se sont contentés, pour le moment, de dénoncer oralement cette autorisation, sans prendre de mesure réglementaire précise.