En Bretagne, 88 communes prennent position sur les OGM

En octobre, le collectif OGM 35 a écrit au 353 mairies d’Ille-et-Vilaine et aux 27 communes du Pays de Redon (Bretagne sud) afin de les inciter à prendre position sur les OGM cultivés et dans l’alimentation. Fin novembre, ce sont 88 communes (soit une commune sur quatre) qui se sont prononcées sur les OGM soit par un vœu, soit par arrêté d’interdiction de la culture des OGM, soit par une délibération pour une cantine sans OGM. L’année dernière à la même époque, OGM 35 recensait 57 communes (une commune sur six).

Depuis 2002, le collectif répète chaque année l’opération et selon Mikaël Laurent de la MCE, l’essentiel du travail de sensibilisation des communes a été réalisé au début. Aujourd’hui, du fait du nombre croissant de communes engagées, il est beaucoup plus facile de convaincre les élus. Le collectif explique le succès de l’opération par les relais locaux dont le collectif dispose. Dans de nombreuses communes, des personnes vont trouver leurs élus pour leur proposer d’agir.

Le collectif OGM 35 rassemble 21 organisations environnementales ou agricoles, et est animé par la Maison de la consommation et de l’environnement de Bretagne (MCE).

Informations pratiques

du mardi 15 décembre 2009 à partir de 18H59 au 0000 jusqu'à 00H00
-

Pour aller plus loin : [http://www.mce-info.org/ogm]