EUROPE - Le président d’Europabio contre un moratoire en Europe

“Si des pays ne veulent pas cultiver de PGM, alors ils ne devraient pas faire partie de l’Union européenne. Ils devraient sortir de l’UE” [1], a déclaré H. Kast, président de BASF et administrateur d’Europabio. "Nous avons besoin en Europe d’une autorité qui ait le dernier mot pour éviter que le processus d’autorisation traîne encore et encore. [...] Je ne suis pas au courant d’un seul cas d’agriculteurs bio [aux Etats-Unis] ayant vu son champ contaminé. Si un agriculteur veut produire du bio, il peut. Il doit juste prendre soin de se trouver à une distance suffisante des autres champs”.