EUROPE- Chrysomèle intentionnelle ?

Certains écologistes et paysans s’étaient étonnés que la chrysomèle du maïs (Diabrotica virgifera) soit arrivée en Europe au moment de la demande d’homologation de maïs GM résistants à la chrysomèle. En novembre [1], Science a publié une étude génétique des chrysomèles trouvées en Europe : il y a eu au moins trois importations successives depuis l’Amérique du Nord. France Nature Environnement a alors adressé une lettre ouverte au Premier Ministre français pour qu’une enquête soit engagée sur ces coïncidences [2].