ETATS-UNIS / UE - Les OGM en débat

La Commission européenne a adressé à 200 membres du congrès américain une lettre (disponible sur notre site) leur assurant des efforts entrepris pour permettre la levée du moratoire, annonçant même que les premières autorisations de commercialisation pourraient intervenir dès le milieu de l’année. D’autre part, le 11 avril, l’ambassadeur de la Commission européenne, G. Burghardt informait le porte-parole de la Maison Blanche, D. Hastert, qu’une législation serait rapidement en place pour lever le moratoire. Cette lettre précise de nouveau que le moratoire n’avait pas pour objectif de protéger le marché européen.

Inside US Trade, 18 avril 2003
Télécharger la lettre en question, ci-contre