ETATS-UNIS - Terminator de retour

Monsanto pourrait adopter une position favorable à l’exploitation de la technologie de stérilisation des semences. Pourtant, en octobre 1999, Monsanto avait déclaré publiquement son abandon des semences "Terminator" (cf. Inf’OGM n°2). Ce revirement de politique a filtré d’un article publié par la Fédération Internationale des Semences (FIS) sur les Technologies de Restriction de l’Utilisation des Ressources Génétiques (GURT) et qui en défendait les bénéfices, co-écrit par R. Krueger, de Monsanto et H. Collins, de Delta Pine and Land. "La FIS est convaincue que les GURTs ont le potentiel d’être bénéfiques aux agriculteurs tant économiquement que géographiquement (adaptation agricole). Les effets potentiels des GURTs s’avèreront bénéfiques pour les petits agriculteurs et positifs pour l’environnement et la biodiversité" conclut l’article.