ETATS-UNIS - Syngenta entre à l’Université

Des étudiants de l’Université de Berkeley (Californie) ont publié un rapport concernant un contrat de recherche d’un montant de 25 millions de dollars passé entre leur université et Novartis (Syngenta). Ce contrat, d’une durée de 5 ans, mobilise presque entièrement le département de biologie. Le rapport estime que la décision de ne pas reconduire le contrat de Chapela (qui avait dénoncé la contamination des maïs sauvages mexicains) pourrait trouver dans ce contrat des explications. Pour les rapporteurs, cette expérience ne doit pas être répétée, même si Novartis n’a pas breveté une seule invention produite durant ces cinq dernières années. Le vice-président de l’Université Davis, Barry Klein, a déclaré que “la majorité des élèves vont finir par travailler dans l’industrie. Nous ne voulons pas voir l’industrie comme un ennemi”.

http://www.msu.edu/user/ifas/docs/B...