ETATS-UNIS - Restauration des gènes : l’hérédité des grands parents

Une découverte faite par des chercheurs de l’Université de Purdue sur l’Arabidopsis remet en cause les lois de l’hérédité décrites par Mendel. Ces derniers ont observé que des plantes ayant hérité d’un gène défectueux provenant des deux parents possédaient quand même des gènes intacts - comme si elles avaient activé des copies des gènes intacts hérités de leurs grands-parents. Cette découverte implique que certains organismes possédaient une copie cachée de leur génome qui rompt avec les mécanismes connus de l’hérédité. Autre surprise, ce génome caché semble n’être pas constitué d’ADN, le matériel standard de l’hérédité, mais d’ARN. D. Haig, biologiste à l’Université de Harvard, a décrit cette découverte comme “un résultat très étrange et inattendu”.

« Genome-wide non-mendelian inheritance of extra-genomic information in Arabidopsis », R. Pruitt et al., Nature 434, 505-509, 24 mars 2005