ETATS-UNIS - Résistance au glyphosate

Mark Van Gessel, chercheur à l’Université de Delaware, a identifié une mauvaise herbe, Hippuris vulgaris ou ambroisie, résistante au glyphosate, la molécule active du Round Up. Ces données ont été confirmées par Monsanto et Syngenta. Cette découverte a été faite dans au moins trois états américains : Delaware, New Jersey et Maryland. La pression sur les plantes adventices est d’autant plus forte que depuis la fin du brevet sur le RoundUp, des herbicides proches chimiquement ont été créés, comme Round Up Ultra, Touchdown, Glyphomax ou encore Glyphos.

News Edge Corporation, 11 janvier 2002