Recherchez une information

ou par mot clé.


ETATS-UNIS, OGM - Un sénateur veut abroger le "Monsanto Protection Act"

Christophe NOISETTE, 23 mai 2013
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

Le 21 mai 2013, le sénateur de l’Oregon, Jeff Merkley, a déposé un amendement (S.AMDT.978) pour abroger le cheval de Troie de l’industrie des biotechnologies, le fameux Monsanto Protection Act (Section 735, [1]). Cet amendement a été introduit dans la loi d’orientation agricole (Farm Bill, S.954) actuellement en cours de discussion au Sénat. Dans un communiqué de presse [2], Merkley considère que la disposition controversée qu’il souhaite voir abroger « est un exemple type d’échappatoire scandaleux au service d’un intérêt particulier [3] […] C’est inacceptable ». Le Sénateur dénonce aussi la manière dont l’amendement a été adopté, « discrètement et anonymement » dans une résolution « destinée à éviter que le gouvernement le remette en cause ».
Cet amendement de Merkley est « sponsorisé » par cinq autres Sénateurs démocrates : Jon Tester, Richard Blumenthal, Mark Begich, Martin Heinrich et Barbara Boxer.

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.

[3en anglais : "special interest loophole"