ETATS-UNIS - Les maïs insecticide Cry1Ab favorisent l’apparition de nouveaux parasites

Une étude de l’association allemande TestBiotech fait la synthèse de publications scientifiques démontrant que l’utilisation intensive de maïs GM contenant la protéine Cry1Ab – comme le maïs Mon810 – a favorisé depuis le début des années 2000 le développement de population d’un parasite, le ver gris occidental du haricot (Striacosta albicosta) [1]. Selon le rapport de l’association, ce parasite est présent dans les champs de cultures aux côtés d’autres parasites comme la pyrale du maïs ou le ver d’épi du maïs (de la famille des Helicoverpa zea). Si ces deux derniers sont sensibles à la protéine Cry1Ab, le ver gris, lui, ne l’est pas. Dans les zones de culture de maïs GM contenant la protéine Cry1Ab, le ver gris se trouve donc dans une situation où il peut remplacer d’autres parasites qui l’auraient normalement « gêné » dans son développement.
Ainsi, le développement de ce parasite dans les champs de maïs GM est observé aux Etats-Unis depuis 2000. Si ce ver était initialement contenu dans certaines régions selon TestBiotech, il se retrouve aujourd’hui dans la plupart des états de la corne états-unienne du maïs (Iowa, Illinois, Missouri) ainsi que dans le Dakota du Sud voire jusqu’au Canada où il n’était jusqu’alors pas présent selon l’étude. Ce cas de parasites de remplacement illustre pour TestBioTech les conséquence d’une agriculture qui cherche à supprimer tout organisme « parasite ».

[1« Agro-Biotechnology : New plant pest caused by genetically engineered corn », http://testbiotech.org/sites/defaul...