ETATS-UNIS – Le soja non GM, bien que minoritaire, devient plus attractif

Les agriculteurs états-uniens ont cultivé 0,41 million d’hectares en plus en soja non GM en 2009, par rapport à 2008. La surface en soja non GM passe ainsi de 2,45 millions à 2,86 millions, soit 17% d’augmentation. Cependant, les surfaces consacrées au soja, GM ou non, ont augmenté, en un an, de 0,82 million, passant de 30,96 millions en 2008 à 31,78 en 2009, soit 2,6% d’augmentation. Malgré tout, la proportion de soja non GM a augmenté d’un pour-cent, passant de 8% à 9%. Et c’est dans l’Etat de l’Ohio que l’augmentation des surfaces cultivées avec des variétés non GM a été la plus importante (+6%).

2008 2009 Comparaison
Millions d’Ha % Millions d’Ha % Millions d’Ha %
Soja GM 28,51 92,1% 28,92 91% 0,41 -1,1%
Soja non GM 2,45 7,9% 2,86 9% 0,41 +1,1%
TOTAL 30,96 100% 31,78 100% 0,82


Evolution des surfaces de soja GM et non GM aux Etats-Unis entre 2008 et 2009
source : http://www.non-gmoreport.com/articl...

Il s’agit de la première année où les cultures de soja GM ont diminué en pourcentage par rapport aux cultures de soja non GM depuis 2000. Cette légère modification du rapport entre soja GM et non GM s’explique en partie par une augmentation de la prime au soja non GM, qui est passée de un dollar à 2,75 dollars par boisseau [1], soit 175% d’augmentation.
L’autre explication est l’augmentation du coût des semences de soja Roundup Ready, qui sont ainsi quasiment vendues le double du prix des semences de soja non GM. Le rapport des Amis de la Terre, intitulé « Who benefits from gm crops ? », confirme cette augmentation du prix moyen des semences de soja. Cette augmentation s’explique par la mise sur le marché de la variété Roundup Ready II, qui s’accompagne d’une disparition des anciennes variétés de Roundup Ready. Enfin, le coût de l’herbicide Roundup lui-même a augmenté, passant de 15 dollars le gallon [2] à 50 dollars. Or, du fait de l’apparition des plantes adventices résistantes au Roundup, les agriculteurs sont obligés d’augmenter les doses ou de recourir à d’autres herbicides. L’avantage du soja RR diminue donc en proportion où ces plantes adventices acquièrent une résistance au Roundup.
Interrogés par Inf’OGM, le responsable du site « The Organic & Non-GMO Report », Ken Roseboro, ou le directeur du marketing de l’Illinois Soybean Association, Mark Albertson, nous précisaient n’avoir pas d’information concernant d’éventuels procès engagés par Monsanto contre un agriculteur dont les champs de soja non GM seraient en partie « pollués » par des repousses de soja GM, mais ils n’ont pas exclu la possibilité d’un tel procès.
Mark Albertson précise aussi que certains agriculteurs n’avaient pas cultivé de soja non GM depuis sept ou huit ans. Interrogé par Inf’OGM, il précise, à propos de la difficulté éventuelle à se procurer des semences non GM, qu’ « il a l’impression que cela reste relativement facile ». Son impression est en contradiction avec l’analyse de Ken Roseboro qui précisait à Inf’OGM que de moins en moins d’entreprises vendaient des semences non GM. Cependant aucun des deux interlocuteurs n’ont pu nous fournir des chiffres détaillés concernant le marché des semences de soja non GM aux Etat-Unis. L’enquête continuera... mais il est cependant évident que, si la demande augmente, les semenciers vont modifiés leurs pratiques. Ainsi, l’entreprise Ebberts Field Seeds, dans l’ouest de l’Ohio, a d’ores et déjà annoncé qu’elle doublerait la superficie consacrée à la production de semences non GM.

[1un boisseau US de soja = 0,02721 tonne

[22, un gallon = 3,785 litres