ETATS-UNIS - Le NANRC préconise un renforcement des évaluations sur les OGM

Selon National Academies’ National Research Council (Conseil National de la Recherche des Académies nationales), le département de l’agriculture américain devrait reconsidérer attentivement les conséquences potentielles sur l’environnement que peuvent engendrer les plantes génétiquement modifiées avant de les autoriser sur le marché. L’Académie des Sciences des Etats-Unis a remis un rapport au gouvernement évaluant le processus d’homologation des OGM par le Service d’inspection sanitaire des plantes et animaux (Aphis). Le comité rapporteur explique que les citoyens devraient pouvoir participer à cette procédure de révision ; il conclut également que les pré- et post-évaluations devraient être établies avant toute mise sur le marché. Le comité parle ainsi de “contrôle superficiel”, accusant l’USDA de conserver un grand nombre d’informations confidentielles dans le but de protéger les firmes de biotechnologie. En conclusion, ce rapport préconise de mettre en place des procédures plus rigoureuses et plus transparentes.

National Academies