ETATS-UNIS - Investissement en moléculture

L’entreprise Ventria Bioscience a annoncé la mise en culture de riz génétiquement modifié pour produire un médicament. L’investissement prévu est de 500 millions de dollars pour commercialiser le premier médicament produit par OGM. Depuis 1997, cette entreprise effectue des essais en champs en Californie. L’objectif est la production de deux molécules anti-microbiennes, un lysozyme et une lactoferrine humaine, naturellement présentes dans le lait maternel et protégeant les nourrissons des infections ; ces deux molécules seront commercialisés pour le traitement de diarhée sévères. Les agriculteurs de cette région se sont déclarés “vraiment vulnérables face à cette culture commerciale : cela pourrait briser la confiance des consommateurs dans notre riz traditionnel” comme l’explique B. Lundberg, directeur de la Certification Biologique pour l’exploitation de la famille Lundberg, le plus gros producteur américain de riz bio. W. Greenough, de l’Université John Hopkins, précise qu’un verre d’eau sucré et salé permet de soigner 3 millions de personnes par an dans le monde, victimes de diarrhée sévère.

The Sacramento Bee, 25 Janvier 2004