ETATS-UNIS - Impacts sur l’agriculture biologique

La Fondation pour la Recherche en Agriculture Biologique (OFRF) [1] a effectué une enquête auprès des agriculteurs biologiques portant sur les premiers impacts des OGM sur leur travail : 17% ont pratiqué des tests de cultures OGM dans leur champs pour évaluer les contaminations et, parmi eux, 65% en ont effectivement détectées. Afin de les éviter, 19% des sondés ont augmenté la taille de leurs zones tampons et 15% ont varié leur date de plantation. 46% estiment que les risques d’exposition aux OGM existent, 30% les estimant très importants. Enfin, seuls 10% des agriculteurs interrogés considèrent que l’actuelle législation protège suffisamment l’agriculture biologique. C’est pourquoi le Président de l’OFRF, R. Rosmann, demande "la mise en place d’un moratoire sur la dissémination d’OGM tant que des règles plus strictes ne sont pas mises en place pour contrôler cette dissémination".