ETATS-UNIS - Du tabac GM moins cancérigène ?

Des chercheurs ont modifié génétiquement des plants de tabac afin que ces derniers soient moins cancérigènes (en diminuant la quantité de nornicotine présente dans le tabac, cette dernière étant à la base de la formation de composés cancérigènes, les TSNA N’- nitrosonornicotine) [1]. Pour cela, ils ont utilisé la stratégie de l’ARN antisens (stratégie visant à augmenter tellement l’expression d’un gène que la plante va réagir en arrêtant complètement cette expression) afin d’inhiber l’expression de l’enzyme nicotine déméthylase. Les plants de tabac testés en plein champs contiennent six fois moins de nornicotine que des plants de tabac non GM. L’entreprise Philip Morris a soutenu ce projet de recherche. Depuis mai 2005, cette entreprise a déposé 34 demandes d’autorisations d’essais en champs qui ont été accordées pour 33 d’entre elles. En 2002, Philip Morris avait donné une subvention de 17,5 millions de dollars à l’Université de Caroline du Nord pour établir la carte du génome du tabac [2].

[1"RNA interference (RNAi)-induced suppression of nicotine demethylase activity reduces levels of a key carcinogen in cured tobacco leaves", Ramsey S.L. et al., Plant Biotechnology Journal, Mai 2008, Vol. 6, n°4 pp346-354