ETATS-UNIS - Du coton comestible

Une équipe de l’Institut de Génomique des Plantes et de Biotechnologie, au Texas, a annoncé avoir mis au point un coton transgénique dont les graines seraient consommables par l’homme [1]. Ce coton présente une version supplémentaire du gène exprimant la protéine Gossypol (une protéine insecticide), qui induit, par interférence, l’extinction de l’expression de la protéine native Gossypol. Dans les années 50, des variétés de coton, au taux de Gossypol très bas, avaient été obtenues par hybridation mais ces variétés hybrides étaient sensibles aux parasites. Selon Bernard Hau (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement), “l’expérience [des années 80 quand 350 000 Ha de coton sans Gossypol furent cultivés en Afrique] avait tourné court, car les paysans avaient besoin de ce coton, qui ne leur était pas acheté plus cher, pour nourrir leur bétail” [2]. Cette situation pourrait se répéter avec le coton GM s’il est commercialisé. Enfin, ce coton n’a subi aucune évaluation sanitaire.

[1“From the Cover : Engineering cottonseed for use in human nutrition by tissue-specific reduction of toxic gossypol”, G. Sunilkumar et al., Proc Natl Acad Sci, 103(48) :18054-9, 28 novembre 2006

[2Le Figaro, 23 novembre 2006