ETATS-UNIS - Des mites résistantes au Bt.

Des chercheurs de Caroline du Nord ont découvert chez une mite (Heliothis virescens) des copies du gène mutant Bt qui lui confère une résistance aux toxines du Bacillus thurigiensis. Ils estiment que ce gène est porté par 0,15% des mites. Ainsi, il est probable que la dissémination de la résistance devienne un problème dans une dizaine d’années. D’autres chercheurs (Université de Californie à San Diego) ont découvert cette même résistance chez un vert rond.

agris.be, 16 août 2001