ETATS-UNIS – Demande d’autorisation pour un soja transgénique tolérant trois herbicides

Les entreprises Dow AgroSciences et M.S. Technologies ont déposé une demande d’autorisation pour des essais en champs d’un soja transgénique tolérant trois herbicides différents [1]. Les herbicides concernés sont à base de glyphosate, glufosinate et 2,4-D. Les entreprises précisent qu’il s’agit de la première demande d’essais en champs concernant une triple tolérance à des herbicides.

Si le glyphosate est un principe actif d’herbicide de plus en plus controversé au regard des impacts notamment environnementaux qu’il représente, le 2,4-D pose également question. Ainsi, selon le site de l’association Générations Futures qui relate les éléments scientifiques, ce principe actif est parmi les pesticides les plus dangereux car il « peut être cancérogène pour l’homme ». Selon la base européenne des pesticides, il est d’une "toxicité aigüe" [2]...
Par ailleurs, les résidus présents dans le sol une fois l’herbicide appliqué sur les plantes peuvent perdurer durant plusieurs mois [3].
Enfin, le glufosinate pose également des questions de toxicité, notamment en ce qui concerne la fertilité humaine puisqu’il est classé parmi les « Substances présumées toxiques pour la reproduction humaine » et qui « peut nuire à la fertilité. Peut nuire au fœtus ». [4].

Les cas de dissémination de tolérance à des herbicides posent d’importants problèmes agronomiques [5]. En produisant des plantes qui tolèrent encore plus d’herbicides, les entreprises visent à maintenir un système agricole non viable, à base de monocultures et d’herbicides. Si leur intérêt économique est clair, celui de l’environnement l’est beaucoup moins !

Informations pratiques

du lundi 17 octobre 2011 à partir de 12H08 au 0000 jusqu'à 00H00
-