ETATS-UNIS - Débat sur l’étiquetage

La Food and Drug Administration (FDA) poursuit les fabricants d’aliments bio, en leur demandant d’enlever les étiquettes "GMO-free" qu’elles apposent sur leurs produits, à l’instar de la société Spectrum Organic Products Inc., qui commercialise de l’huile de maïs certifiée non transgénique. Certains d’entre eux résistent aux injonctions de la FDA. Les groupements d’agriculteurs biologiques réclament toujours l’étiquetage des produits OGM. Les fonctionnaires de la FDA prétendent que l’obligation d’étiquetage de tels produits coûterait à l’industrie américaine 4 milliards de dollars par an. Selon Greenpeace, cet étiquetage n’engendrerait pas de surcoût pour le consommateur. Cette association a montré que l’entreprise Heinz étiquette ses produits contenant des OGM à destination de l’Australie, car la loi de ce pays l’impose. Ces produits sont vendus sans coût supplémentaire. Des produits similaires mais non étiquetés sont vendus au même prix aux Etats-Unis. Heinz se refuse à commenter.

www.southbendtribune.com
Greenpeace : +1 202 413-851