ETATS-UNIS - Contrôles alimentaires à renforcer

Le Conseil National de Recherche et l’Institut de Médecine ont publié un rapport sur l’innocuité des aliments transgéniques. Ce travail a été financé par la Food and Drug Administration (FDA), le Ministère de l’Agriculture (USDA) et le Ministère de l’Environnement (EPA). Selon les deux organismes auteurs du rapport, le gouvernement américain devrait vérifier l’innocuité de certains aliments avant leur mise sur le marché. L’approche recommandée par le rapport est basée sur un principe de cas par cas en analysant les composants des plantes transgéniques ou non transgéniques. La législation en vigueur aux Etats-Unis, basée sur le principe d’équivalence substantielle, n’exige pas de tests d’innocuité particuliers pour des aliments transgéniques lorsque ces aliments sont montrés équivalents en substance aux mêmes aliments non transgéniques. Le rapport conseille également au gouvernement de mettre en place un système de code-barre afin d’établir la traçabilité des aliments transgéniques. Cependant, il considère que ces risques ne sont pas propres aux plantes transgéniques et pourraient survenir dans des plantes issues de croisements. C’est pourquoi l’approche recommandée devrait être adoptée, selon les auteurs, autant pour les plantes transgéniques que non transgéniques.

“Safety of Genetically Engineered Foods : Approaches to assessing unintended health effects".
http://books.nap.edu/catalog/10977.html