ETATS-UNIS – 40 tonnes de betteraves OGM détruites par des militants

Début juin 2013, dans le comté Jackson, à l’est de l’Oregon, des militants ont détruit 6500 plants de betteraves génétiquement modifiées par Syngenta pour tolérer un herbicide, au cours de deux actions nocturnes. Le 8 juin, 1000 premiers plants de betteraves avaient été détruits, et trois jours plus tard, 5500 autres plants ont subi le même sort. Les deux champs appartenaient à Syngenta. Le FBI, cité par le journal The Oregonian [1], a ouvert une enquête pour « sabotage économique et violation d’une loi fédérale sur les dégâts à l’encontre d’entreprises commerciales agricoles ». Toujours selon ce site, Paul Minehart, de Syngenta, estime que la destruction a été faite manuellement, ce qui signifie l’implication d’un grand nombre de militants. L’action n’a pas été revendiquée. D’après le site Real Farmacy [2], cette action a été totalement ignorée par les médias, à l’exception du journal local déjà évoqué, The Oregonian, et d’une radio locale, KXL Radio.

Informations pratiques

du mercredi 24 juillet 2013 à partir de 10H36 au 0000 jusqu'à 00H00
-