ECOSSE - Protocole déficient

Dans un rapport récent, le Comité Parlementaire Ecossais pour la Vigilance sur la Santé a exprimé son inquiétude quant aux procédures d’évaluation des risques des cultures d’OGM. Il demande donc au gouvernement d’examiner les effets sur la santé humaine en étudiant des populations vivant aux environs des cultures, pour plus de pertinence. La responsable du comité, M. Smith, déclare : « Le but de ce rapport est d’évaluer si la décision de pratiquer des essais en champ aura ou non, un impact négatif sur la santé publique. Bien que nous ne soyons pas qualifiés pour débattre sur ce thème, nous avons entendu suffisamment d’arguments pour considérer que les approches gouvernementales sont déficientes ».

Site du Parlement Ecossais, 14 janvier 2003