Recherchez une information

ou par mot clé.


Détection des PGM : quellle unité ?

Eric MEUNIER, avril 2006
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

Au niveau des semences, les données de présence de PGM peuvent être donnée en pourcentage d’ADN ou de graine. Le choix de l’unité de mesure induit plusieurs différences d’interprétation (cf. dossier Inf’OGM n°79, Des riz transgéniques illégaux “s’invitent” à la table des Européens). Pour répondre à la question de la fiabilité des résultats dans le cas d’une unité ADN ou graine, l’équipe du Pr. Pla, de l’Institut de technologie agroalimentaire espagnol, a conduit des analyses sur des échantillons de maïs MON810 et de maïs non transgénique, tous deux prélevés dans la même région mais aux caractéristiques différentes, pour permettre une différenciation visuelle [1]. Selon leurs résultats, il existe une véritable corrélation entre les données en pourcentage d’ADN, obtenues par analyse PCR et le nombre de grains issus de pollinisation croisée. Par contre, ils établissent que les résultats obtenus en pourcentage de graines sont moins précis.

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.

[1“Assessment of real-time PCR based methods for quantification of pollen-mediated gene flow from GM to conventional maize in a field study", M. Pla et al., Transgenic Res. 2006 Apr ;15(2):219-28