DANEMARK - Etude sur le Roundup

Selon une étude de l’Institut de Recherche Géologique, la pollution des eaux souterraines due au Roundup serait plus importante que prévue. Cette étude révèle que le glyphosate s’infiltrerait dans le sol et polluerait les eaux souterraines à des concentrations jusqu’à 5 fois supérieures à la concentration maximale admissible pour les eaux de boissons. Ce fait serait en contradiction avec les théories de Monsanto qui prétend que les bactéries du sol dégradent le glyphosate complètement et rapidement, avant qu’il n’ait le temps d’atteindre les nappes d’eaux souterraines. La consommation de glyphosate a doublé dans ce pays au cours des 5 dernières années. A la suite de cette étude, le Ministre de l’Environnement Danois, H.C. Schmid, déclare qu’ "il n’est tout simplement pas acceptable qu’on retrouve cette substance à des concentrations aussi élevées dans nos eaux souterraines". En France, le Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures demande que le glyphosate soit systématiquement recherché dans les analyses d’eau souterraines en France (ce qui n’est pas le cas actuellement).

L’étude "Poisonous Spray on a Course Towards Drinking Water" est téléchargeable sur : http://www.geus.dk/pesticidvarsling...