Colloque - Comment débattre des nouvelles technologies ?

Le colloque "Comment débattre des nouvelles
technologies ?" est organisé par le Centre d’Analyse Stratégique, "une institution d’expertise et d’aide à la décision placée auprès du Premier ministre" [1].

Comment débattre des nouvelles technologies ? Voilà une question - d’importance - à laquelle le Centre d’Analyse Stratégique a décidé de consacrer, le 8 novembre prochain, un colloque. Cette manifestation, à laquelle participeront de nombreuses personnalités, vise notamment à analyser les expériences conduites sur les OGM ou encore sur les nanotechnologies, pour tenter de mieux appréhender les ressorts du débat
public.
De par ses domaines d’actions et de compétences, la Mission Agrobiosciences ne pouvait qu’être sensible à cette manifestation. D’autant plus qu’elle a récemment conduit, à la demande de la Société des Agriculteurs de France (SAF) et de l’association Débats et Echanges sur les Biotechnologies en Agriculture (DEBA), une procédure inédite de débat sur la problématique OGM dont est tiré l’ouvrage "Les OGM à l’épreuve des arguments" à paraître prochainement.

PROGRAMME


- 14h30. Présentation : Vincent CHRIQUI, Directeur général du Centre d’analyse stratégique et Pascal FAURE, vice-président du Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies.
- 14h45. Table ronde 1 :
Les nouvelles technologies, entre craintes et espoirs. Débats publics, les leçons de l’expérience.
La conférence de citoyens sur les OGM, au lieu de déboucher sur un certain
nombre de règles adoptées par l’exécutif et respectées par tous, a paradoxalement conduit la plupart des acteurs à y contrevenir : arrachages
illégaux, cultures non déclarées, retard dans la transposition des directives, etc. Comment éviter ces effets non désirés ? Comment, plus généralement, débattre du développement de nouvelles technologies, porteuses d’un certain nombre d’incertitudes, alors que notre société semble s’orienter vers le choix du « risque zéro » ? Cette table ronde cherchera à tirer les leçons des échecs mais aussi des réussites qu’ont connus les débats publics jusqu’ici, en France ou à l’étranger.
Jean BERGOUGNOUX, Président d’Honneur de la SNCF, Directeur général
honoraire d’EDF et ancien président de la Commission particulière du débat
public sur les nanotechnologies ; Bernard CHEVASSUS-AU-LOUIS, Inspecteur général de l’agriculture, ancien directeur général de l’INRA ; Patrick LEGRAND, Président d’honneur de France Nature Environnement, vice-président de la Commission nationale du débat public ; Jean-Michel BAER, Ancien directeur de la direction « Science, Economie et Société » à la Direction Générale Recherche de la Commission européenne.
- 16h30. Table ronde 2 :
Débattre des nouvelles technologies : Comment construire un développement responsable des technologies émergentes ? Quels principes retenir pour construire une confiance éclairée ? Comment définir aujourd’hui un développement responsable des nouvelles
technologies dans le cadre d’un processus de participation du public ? Le
recours à la science économique peut-il contribuer lors de processus de
décision par nature complexes (stratégie de santé face au risque d’une
pandémie, stratégie de sûreté dans le domaine des usages des
nano-biotechnologies.).
Introduction : Bertrand PANCHER, Député de la Meuse ; Françoise ROURE, Présidente de la section Technologies et société, Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies ; Georges MERCADAL, Ancien vice-président de la Commission nationale du débat public ; Christian GOLLIER, Président de la Toulouse School of Economics ; Philippe DESLANDES, Président de la Commission nationale du Débat Public
- 18h00. Clôture : Vincent CHRIQUI, Directeur général du Centre d’analyse stratégique.

Informations pratiques

Le mardi 8 novembre 2011 de 14:30 à 18:30
Paris -

Maison de la chimie, , Salle 162, 28, rue Saint-Dominique - 75007 Paris