Changement de comportement hormonal

B. Dickson, chercheur à l’institut de biotechnologie moléculaire de l’Académie autrichienne des sciences, a modifié génétiquement des mouches mâles afin d’exprimer la version du gène Fru, telle que présente dans le génome des mouches femelles. Ce gène est responsable de la fabrication de la protéine Fru, impliquée dans le fonctionnement neuronal. Les chercheurs ont alors observé une modification comportementale consistant en une tendance accrue à courtiser d’autres mâles ou à ne pas se livrer aux rites habituels visant à courtiser les mouches femelles. Des femelles ayant la version mâle de ce même gène agissent à leur tour comme des mâles. Pour ce chercheur, “la différence clé entre les comportements sexuels des mouches femelles et mâles réside dans le fonctionnement de leurs circuits nerveux et non dans la manière dont ils étaient construits”.

"Neural circuitry that governs Drosophila male courtship behavior", Dickson BJ et al., Cell 121(5):795-807, 3 juin 2005