Cas d’Irina Ermakova : la revue Nature biotechnology reconnaît « erreur et incompréhensions »

La forme de publication de l’article sur les travaux du Pr. Ermakova donnée par l’édition de septembre 2007 du journal Nature biotechnology a conduit à une sérieuse controverse et une reconnaissance écrite de l’éditeur, Andrew Marshall, d’une série d’incompréhensions et d’erreurs [1]. Le journal avait publié un article critique sur les travaux de la chercheuse sans qu’elle puisse le relire et sans publier toutes les références citées par la chercheuse, mais en laissant au contraire la part belle aux références citées par les critiques. Dans son édition de Décembre, le journal a donc publié une série de courriers le critiquant et dénonçant le parti-pris pro-PGM de cette publication. Pour Nature Biotechnology, il s’agissait ni plus ni moins que d’un article d’un journaliste rédigé à partir d’interviews de scientifiques. Et non d’un article mettant face à face un scientifique et ses critiques. Pour A. Marshall, qui reconnaît des incompréhensions et des erreurs de sa part, cet épisode permettra de tirer "des leçons issues de cette première expérience, au cas où Nature Biotechnology souhaiterait rééditer ce type d’article inhabituel".