CROATIE - Le gouvernement s’engage en faveur du non-OGM.

Dans le cadre d’une politique écologique clairement affichée, les Ministres de l’Environnement, de la Santé, du Tourisme et de l’Agriculture ont déclaré vouloir faire de la Croatie une zone sans OGM. Le Gouvernement a ainsi proposé une loi qui prévoit l’interdiction de l’importation, l’usage et la dissémination d’OGM (plantes ou produits alimentaires). Cette loi prévoit deux exceptions : les expérimentations en milieu confiné et les OGM dans les médicaments et les préparations d’enzymes pour l’industrie alimentaire. Cependant la pression américaine est forte sur le gouvernement croate. Dans un courrier du 28 novembre 2001, l’ambassadeur des Etats- Unis en poste à Zagreb a réaffirmé que son pays envisageait une procédure devant l’OMC pour entrave à la liberté de commerce. Les Amis de la Terre, Greenpeace et d’autres associations, notamment américaines, ont protesté auprès du gouvernement américain et ont encouragé le gouvernement croate à ne pas céder devant cette pression. Une pétition a été lancée pour soutenir la Croatie, que l’on peut signer sur http://www.foei.org/alert/croatia.php

http://www.zelena-akcija.hr
http://www.fas.usda.gov/gainfiles/ 200111/135682680.pdf