COREE DU SUD – Du maïs illégal le long des routes

Après le Japon [1], c’est au tour de la Corée du Sud de renseigner scientifiquement la présence illégale de PGM sur son territoire. L’équipe du Pr. Bumkyu du Centre d’Evaluation Biologique de Cheongwon a effectué des prélèvements dans 26 lieux différents de huit provinces sud-coréenne. Selon les résultats obtenus, quatre maïs transgéniques étaient présents le long des routes afférentes au port d’Incheon, un centre de distribution de grains [2]. Après analyses PCR spécifiques, l’un des quatre maïs GM serait du Mon810, et les trois autres seraient soit du Mon863*Mon810, soit du Mon88017*Mon810, sans plus de précision. Concernant les prélèvements effectués directement dans les champs, aucun résultat ne fait état de maïs ou soja GM présent. À l’heure actuelle, la Corée du Sud n’a autorisé à la culture aucun maïs et soja GM, mais certains le sont à l’importation pour l’alimentation humaine et animale.

[2« Monitoring the occurrence of genetically modified soybean and maize in cultivated fields and along the transportation routes of the Incheon Port in South Korea », Bumkyu L. et al., Food Control, vol. 20, Issue 3, mars 2009, pp 250-254