Recherchez une information

ou par mot clé.


CHINE - fraude sur l’étiquetage

Christophe NOISETTE, 2 décembre 2002
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

La société suisse Nestlé est accusée d’avoir vendu des produits contenant des OGM sans l’étiquetage imposé par la loi chinoise. Six produits alimentaires comme des snacks, des produits chocolatiers et de la poudre de lait ont été analysés et déclarés contenant des OGM par l’association Greenpeace. Le Bureau de l’Agriculture de Shanghaï a confirmé n’avoir reçu aucune demande d’autorisation de vente de produits alimentaires contenant des OGM de la part de Nestlé, comme l’impose la loi chinoise. Le groupe suisse devrait se prononcer sur cette affaire sous peu.

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.

http://just-food.com, 2 décembre 2002