CHINE - Un riz modifié pour être victime d’un herbicide !

Comment se débarrasser de plants de riz transgénique qui ont contaminé un champ de riz non GM ? Tout simplement, en appliquant un herbicide qui tuera le riz GM mais pas le riz non GM. L’équipe du Pr. Shen (Université du Zhejiang) a remarqué que les variétés de riz non transgéniques tolèrent l’herbicide bentazon. Elle a donc génétiquement modifié un riz déjà GM, pour le rendre particulièrement sensible au Bentazon, de façon à ce qu’il soit détruit suite à l’application de ce dernier [1]. La construction transgénique insérée contient donc, en plus du gène d’intérêt, un gène codant une protéine qui inhibera l’expression d’une enzyme naturellement présente dans le riz et qui lui permet de tolérer le bentazon. Ainsi, un champ contaminé par ce riz transgénique pourrait être "nettoyé" par application de bentazon. Paradoxalement, si les scientifiques prennent donc acte de la possibilité de contamination, la solution envisagée pour y faire face utilise pourtant la technique à l’origine du problème. Ce qu’on appelle une fuite en avant...

[1"A Built-In Strategy for Containment of Transgenic Plants : Creation of Selectively Terminable Transgenic Rice", Shen Z ; et al., PLoSOne, 2008, Vol 3, Issue 3, e1818