Recherchez une information

ou par mot clé.


CHINE - Du riz transgénique illégal

Christophe NOISETTE, 13 avril 2005
Lien permanent | Version imprimable de cet article Version imprimable | tétécharger en pdf | |

Greenpeace Chine a rendu publics des résultats d’analyses réalisées sur des semences de riz commercialisées en Chine. Selon ces analyses, du riz transgénique non autorisé a contaminé la chaîne alimentaire et des semences transgéniques sont vendues et cultivées illégalement dans la province chinoise de Hubei depuis 2 ans. Pourtant le Gouvernement chinois n’a jamais autorisé la culture ou l’importation de riz transgénique. Les échantillons de riz ont été récupérés auprès de revendeurs de semences, de paysans et de meuniers. Les analyses effectuées par le laboratoire international Genescan ont montré la présence d’ADN transgénique dans 19 échantillons. Selon J. Cotter (Greenpeace International), “il s’agit d’un problème grave car certains tests ont révélé la présence de la protéine Bt Cry1Ac, soupçonnée de provoquer des réactions allergiques chez les consommateurs. A ce jour, aucune étude sur les risques du riz Bt pour la santé humaine n’a été conduite”. “Greenpeace demande au gouvernement chinois de prendre des mesures urgentes pour retirer ce riz non autorisé du marché et d’entamer une enquête immédiate afin d’éclaircir l’origine de cette contamination”, a déclaré S. P. Cheung, responsable de la campagne OGM à Greenpeace Chine. Greenpeace estime qu’entre 950 et 1200 tonnes de riz OGM ont contaminé le marché du riz depuis la dernière récolte et que plus de 13 000 tonnes risquent de contaminer la chaîne alimentaire l’année prochaine si rien n’est fait. Selon A. Apoteker (Greenpeace France), “le riz OGM pourrait avoir contaminé les exportations de riz chinois vers le Japon, la Corée, la Russie et l’Union européenne où les consommateurs sont largement opposés aux OGM”.

J'ai trouvé cet article intéressant et je le partage.

J'ai trouvé cet article passionnant et je fais un don.

Vos contributions volontaires permettent à Inf'OGM de diffuser depuis 1999 une information gratuite, libre, indépendante et de qualité. Merci pour votre soutien.