CANADA - Opposition aux arbres GM

Le 15 novembre, dans une lettre ouverte à l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), Greenpeace a demandé un arrêt des essais en milieu ouvert d’arbres GM [1]. Greenpeace craint que le gouvernement ne s’apprête à autoriser la commercialisation des arbres GM. En 2006, trois essais d’arbres GM à l’air libre ont eu lieu au Canada, tous dans la région de Québec : deux avec des peupliers et un avec des épinettes. Ces essais ont été entrepris par le Centre de foresterie des Laurentides qui fait partie du Service canadien des forêts. Or, précise Greenpeace, le pollen des épinettes peut voyager jusqu’à 3000 km et être fertile jusqu’à 60 km. “Même le gouvernement canadien s’attend à ce que la plantation à grande échelle d’arbres GM (jusqu’à 2 millions d’hectares) multiplie par 1000 l’utilisation actuelle d’herbicide”, précise Greenpeace. Greenpeace avait déjà écrit, en 2006, au secrétariat de la convention des Nations unies pour la diversité biologique et réclamé une interdiction mondiale des arbres GM. Enfin, Greenpeace demande que les gouvernements des provinces exigent du gouvernement fédéral un arrêt des essais d’arbres GM.