CANADA - Des consommateurs manipulés lors d’une étude scientifique sur les PGM

Un article publié en 2003 par la revue British Food Journal [1] est aujourd’hui le sujet d’une forte controverse. Les résultats de l’expérience menée par l’équipe du Pr. Powell de l’université de Guelph au Canada montraient que lorsqu’ils pouvaient choisir entre un maïs Bt ou un maïs conventionnel, les consommateurs achetaient préférentiellement le maïs Bt. Les scientifiques expliquaient que "les consommateurs étaient plus préoccupés par l’utilisation d’insecticide que par le caractère transgénique d’une plante". La polémique porte sur les conditions de l’expérience : un journaliste du Toronto Star, Stuart Laidlaw, a montré que des pancartes se trouvaient au-dessus des paniers présentés aux acheteurs. Sur le panier de maïs Bt était écrit : "Voici le résultat d’une production de maïs doux de qualité". Sur le panier de maïs non transgénique était écrit : "Mangeriez-vous du maïs véreux ?" [2]. Suite à une longue période de controverse, d’échanges de lettres et de réponses depuis 2003, et sur la base des photographies de Stuart Laidlaw montrant les panneaux incriminés, quarante chercheurs viennent d’adresser une lettre au journal lui demandant de retirer l’article ainsi que le prix de "meilleur article de l’année" qui lui a été remis en 2004. Les signataires considèrent que l’absence d’information dans l’article quant à la présence de ces panneaux relèvent de la fraude flagrante.

[1"Agronomic and consumer considerations for Bt and conventional sweet-corn" Powell D.A. et al., British Food Journal, 2003, Vol 105, n°10, pp.700-713