CANADA - Contre le blé transgénique

Un sondage - effectué auprès d’agriculteurs canadiens par I. Mauro et S. McLachlan (Université d’Environnement du Manitoba) - nous apprend que 87% des agriculteurs interrogés se déclaraient « fortement opposés au blé transgénique » et refuseraient d’en cultiver. Les 13% restant sont partagés entre des indécis et des agriculteurs favorables à cette culture. L’industrie agricole bio du Canada craint de son côté que la culture de ce blé condamne la filière blé du Canada au transgénique, à l’image de la filière colza. De son côté, Monsanto a refusé de retirer sa demande d’autorisation mais s’est engagé à ne pas mettre en vente ce blé tant que l’Europe et le Japon ne l’autorisent pas. D’après McLahlan, la principale peur des agriculteurs repose sur des considérations économiques. Cependant, dans l’hypothèse d’ouverture des marchés européens et japonais aux OGM, une majorité des agriculteurs reste opposé à cette culture, explique-t-il.

The StarPhoenix, 9 août 2003