CANADA

Les contribuables canadiens ont financé, malgré eux et à hauteur de 280 000$, la diffusion des semences transgéniques de Monsanto. Malgré les objections de quelques responsables, dont l’Ambassadeur du Canada en Chine, l’Agence Canadienne du Développement Internationale (the Canadian International Development Agency) a soutenu un projet dont le but est d’encourager les agriculteurs chinois à cultiver du coton et du maïs Bt de Monsanto. Ann Clark, obtenteur à l’Université de Guelph, et le généticien David Suzuki se sont dits scandalisés par une telle attitude du gouvernement.

The Star, 11 février 2001