BRESIL - Programme du nouveau gouvernement

La politique concernant les OGM du nouveau président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, est très attendue. Ce dernier avait déclaré, au cours de la campagne présidentielle, que son gouvernement maintiendrait l’interdiction des cultures d’OGM en cas de victoire électorale, désireux d’"acquérir une réputation de pays sans OGM", non seulement pour des raisons de prudence sanitaire mais aussi économiques. Le Brésil est actuellement le fournisseur de soja non-OGM privilégié de l’Europe (cf. Inf’OGM n°33). L’interdiction de la mise en culture d’OGM actuellement en vigueur au Brésil est liée à une décision de justice. Lula va-t-il transformer cette interdiction juridique en moratoire ?

Reuters, 3 octobre 2002