BELGIQUE - L’essai de peupliers transgéniques toujours en débat

Le Conseil d’Etat, dans un arrêt en date du 30 décembre 2008, a suspendu le refus des ministres fédéraux de la Santé et de l’Energie, respectivement Laurette Onkelinx et Paul Magnette, d’autoriser un essai en champ de peupliers transgéniques, destinés à la production de bio-éthanol et mené par l’Institut flamand de biotechnologie (VIB) [1]. En mai 2008, les ministres s’étaient opposés à l’avis favorable - mais limité à cet essai spécifique - rendu par le Conseil de biosécurité [2]. Un recours devant le Conseil d’Etat avait été déposé le 23 juillet 2008 par le VIB et par la ministre flamande de la Politique scientifique, Patricia Ceysens (VLD), favorable à cet essai [3].
Le VIB précise qu’en serre, les peupliers GM produisent jusqu’à 50% de bio-éthanol de plus que les peupliers non modifiés.
Les arguments développés par les ministres ont donc été refusés par le Conseil d’Etat. Mais le lundi 26 janvier, les deux ministres fédéraux, dans une lettre au Conseil d’Etat, ont précisé que ce dernier ne disposaient pas de nouveaux éléments permettant de remettre en cause leur refus d’autoriser l’essai en champ. Le Conseil d’Etat, sur la base de cette réponse des ministres, tranchera. Et l’essai aura lieu s’il maintient sa suspension. Dans le cas contraire, un nouveau dossier devra être présenté.
L’Institut flamand de biotechnologie précise que si le projet est refusé, il se tournera vers les Pays-Bas.
L’institut flamand reconnaît la présence de risques et va prendre toute une série de mesures visant à sécuriser les champs d’expérimentation. « C’est bien, mais une fois que les peupliers seront commercialisés, les mesures ne seront plus applicables », proteste Greenpeace.

[2cf. Inf’OGM ACTU n°6, janvier 2008, BELGIQUE - Peupliers GM à l’essai

[3Le résumé de l’histoire de cet essai de peupliers GM : http://www.vib.be/InfoEdu/EN/THE+PO...